vendredi 8 décembre 2017

[Mythic Battle : Pantheon] : réception du pledge

Eh bien la collection, déjà assez importante, du Kommodore vient de s’agrandir en 1 jour, rien que ça !
Je viens de recevoir mon pledge de la campagne kickstarter de la société Mythic Games lancée l'année dernière dont le thème était la mythologie de la Grèce antique (thème et période qui me sont très chères quand on connait mon parcours universitaire).

Voici le lien du ks : https://www.kickstarter.com/projects/806316071/mythic-battles-pantheon





Alors je n'ai pas pris le "all in", j'ai préféré choisir ce qui m’intéressait concrètement, et je trouvais personnellement que certaines figurines avaient un look post apocalyptique judéo-chrétien qui n'allait pas trop avec l'iconographie grecque de l’antiquité (les juges des enfers par exemple).

Le nombre de figurines est hallucinant et la qualité est au rendez-vous. Comme à mon habitude, je sélectionne les produits selon les coups de cœur et l'usage que je souhaite en faire. Ici, outre le jeu qui a l'air sympa, je dois bien avoir l'intégralité des unités de la liste grecque du jeu Of Gods and Mortals ; de plus, certaines créatures feront très tendances dans ma future armée "Nain du Chaos" (la manticore comme lhamasu par exemple).


Mais ce qui m'a vraiment lancé dans le projet, c'est cette boite d'extension :





Bataille navale au milieu des monstres marins et dieux aquatiques, ouh ouh, le Kommodore s'agite !
C'est d'ailleurs un jeu dans le jeu, d'après ce que j'ai pu voir, j'ai hâte de le tester^^






Bon par contre les trières plates :



Ça ne fait pas très glamour.
Mais je ne me démonte pas, j'ai déjà l'intention d'imprimer des trières en 3D, reste à cogiter sur l'échelle, ma préférée étant le 28 mm il faudrait alors adapter les règles du jeu. Autant de nouveaux navires qui compléteront la flotte du Kommodore !

A bientôt !







lundi 27 novembre 2017

[Blood & Plunder] Le sloop "The Nine Days Queen"

Dernier né de mon imprimante 3D : un sloop
Il servira volontiers au sein de la campagne sur la flibuste du club Les Loups du Téméraire, mais aussi pour tester le jeu Blood & Plunder de Firelock Games dont j'attends les règles pour mars si tout se passe bien ; j'ai en effet pledgé sur la dernière campagne plein de truc dont le livre de règle mais j'y reviendrai au cours des mois à venir.

Le sloop est entièrement imprimé en 3D (sauf les voiles et le pavillon), pour la provenance des fichiers :
_ La coque et les canons : Eslo Terrain
_ Le mat et les pierriers : Moi même
_ La sirène : un fichier Thingiverse (https://www.thingiverse.com/thing:1430885)

Quid du pavillon : le premier pavillon du Baronnet Noir, Bartholomew Roberts, pirate notoire du XVIIe-XVIIIe (ce dessin me fait tellement penser à la danse macabre et à sa signification)

Quid du nom du bateau : Ah là je vous laisse deviner, la reine en question est une "reine" anglaise liée à la dynastie des Tudors, alors ?


















En terme de navires, j'ai encore un galion à finir (mais les fichiers 3D sont pleins de petites erreurs) et une frégate à commencer, mais ce ne sera pas pour tout de suite étant donné la récente acquisition d'une boîte nommée Necromunda^^

A bientôt

jeudi 16 novembre 2017

[Port colonial espagnol] La garnison du fort


Une dizaine de figurine formera la garnison du fort. Il s'agit de quelques figurines que j'avais récupéré de la gamme "English Civil War" de Empress miniature. La mode vestimentaire de ces figurines est très XVIIe siècle.

J'ai choisi de ne pas leur faire porter d'uniforme car celui-ci devient la norme qu'à partir du XVIIIe siècle comme je l'ai lu une fois dans un texte de Y. Lagadec :

"Pendant longtemps cependant, un simple ruban au bras, de simples papiers blancs comme les Espagnols et les Français à la bataille d'Almanza en 1707, face à des Anglais et Portugais portant des feuillages au chapeau, font office de signes distinctifs avant que des couleurs ne s'imposent comme symboles dynastiques et/ou nationaux : le rouge en Angleterre (...), rouge en Espagne aussi, blanc ou bleu en France, gallons et hausse-cols permettant alors de distinguer les officiers de leurs troupes" (Lagadec Y., Les sociétés en guerre au XVIIe siècle, p. 471-493, In Antoine A ; Michon, C. (dir.), 2006, Les sociétés au XVIIe siècle, Presse universitaire de Rennes, 510 p.)

J'ai donc choisi de représenter des brassards blancs accrochés au bras de chaque soldat, histoire qu'ils ne visent pas le mauvais bougre dans le feu de l'action^^

Les photos sont avec flash, la luminosité naturelle n'étant pas top en ce moment.











A bientôt